7 lecture des minutes

Comment devenir plus écoresponsable au quotidien ?

Être écoresponsable, ça veut dire quoi concrètement ?

L’écoresponsabilité, c’est consommer de façon réfléchie, adapter ses gestes quotidiens pour réduire son impact environnemental et accepter les responsabilités qui peuvent découler de ses prises de décisions et de ses choix, dans le but de limiter le plus possible les effets négatifs engendrés par ces derniers à la fois sur la biodiversité, sur l’environnement mais aussi sur l’homme.

Finalement, une consommation responsable répond à trois enjeux majeurs : environnementaux, sociétaux et économiques. Concrètement, cela veut dire : réduire les effets néfastes sur la nature, respecter les personnes qui nous entourent (peu importe le milieu) et encourager le développement durable.


Quel est le profil d’une personne écoresponsable ?

Vous vous en doutez peut-être, mais tout le monde peut décider du jour au lendemain de devenir écoresponsable. Forcément, cela engendre des changements drastiques dans sa façon de se comporter au quotidien, mais avec de la bonne volonté, tout est faisable ! Ce sont juste de nouvelles habitudes à prendre. Petit à petit, en ayant des objectifs raisonnables et atteignables, n’importe qui peut devenir écoresponsable en adaptant ses gestes au quotidien. L’écoresponsabilité est un mode de vie à part entière que vous pouvez aussi bien adopter chez vous que sur votre lieu de travail !

Il n’y a pas de profil type du bon acteur écoresponsable, mais tous ont cependant un point en commun : le désir de bien faire, d’agir en conscience et de respecter l’environnement et la biodiversité en adoptant des gestes à impact positif.

Le tout se fait en quatre étapes : il faut d’abord prendre conscience qu’il y a besoin de changer de comportement pour le bien-être de tous, en se questionnant sur ses habitudes et les conséquences qui en découlent ; il faut ensuite réfléchir aux actions que nous pouvons mettre en place, chacun à notre hauteur, pour changer cela ; avant de les mettre en application, petit à petit (attention de ne pas vouloir trop en faire d’un coup de risque de se démotiver) ; et surtout, il faut rester régulier et ne pas baisser les bras, le temps et la volonté de bien faire restent nos meilleurs alliés dans cet engagement écoresponsable.

Et surtout n’oubliez pas : chaque geste compte.

 

Adopter les bons gestes

Pour vous accompagner dans votre démarche écoresponsable, voici un premier focus sur quelques actions à mettre en place pour vous lancer ou de continuer sur votre engagement responsable, classées en 3 objectifs :


1. Réduire les consommations d’énergie et limiter les déchets

Avant de s’engager dans des changements vraiment radicaux dans votre vie quotidienne, vous pouvez commencer par des actions concrètes qui sont facilement réalisables. Cela ne demande finalement que de l’engagement personnel et de la bonne volonté.

 

ecoresponsabilite-recyclage

 

L’une des plus grosses sources de pollution personnelle provient de la consommation d’énergie à domicile : en effet, en moyenne, la consommation d’électricité par an et par personne est de 2219,58 kWh en 2020, selon EDF. Sur le secteur résidentiel, (secteur qui consomme le plus d’électricité), il est important de changer ses habitudes d’abord au niveau du chauffage (27,6 % de la consommation globale), sur le froid et lavage (18,5 %), les appareils multimédias branchés (13,5 %), l’eau chaude (12,8 %) ou encore l’éclairage qui représente 5,6 % des consommations individuelles.

Pour information, voici les appareils électriques qui consomment le plus mais qui sont pour autant indispensables au quotidien : le four ; les appareils de cuisson ; le lave-linge ; le lave-vaisselle ; le sèche-linge ; le PC ; la télévision ; le luminaire.

 

Comment faire pour réduire sa consommation d’électricité et d’eau ?

idealys-pin-orange-1 Il faut faire attention à acheter des appareils récents et peu énergivores, en regardant « l’étiquette énergie » qui vous indique donc si l’appareil consomme beaucoup ou non ;

idealys-pin-orange-1 Optez pour un fournisseur d’électricité « vert » qui utilise des électricités plus propres (Enercoop, Planète Oui ou Urban Solar Energy par exemple) ;

idealys-pin-orange-1 Vous pouvez également remplacer vos prises par des prises coupe-veille, qui vous permettent ainsi de réduire de 2 à 6 % votre consommation journalière puisque les prises et appareils électroménagers qui restent en veille consomment bien plus qu’on ne le pense, alors que cela est totalement inutile ; ou alors pensez simplement à débrancher vos appareils quand vous ne les utilisez pas ;

idealys-pin-orange-1 Éteignez les lumières quand vous quittez une pièce, ou utilisez des ampoules LED qui consomment moins que des ampoules classiques (par exemple, une ampoule LED consomme 70 à 90 % moins d'électricité qu’une ampoule incandescente) ;

idealys-pin-orange-1 Essayez de rester raisonnable sur l’utilisation de la climatisation en été ou du chauffage en hiver. En hiver, la température idéale recommandée oscille entre 18° et 19°, et vous permettra de gagner jusqu’à 7 % d’économies sur votre facture si vous diminuez de 1° les températures intérieures, alors qu’en été, il est recommandé de ne pas utiliser de climatisation en dessous de 26° : il faut en effet respecter un écart de 8° maximum entre l’intérieur et l’extérieur. Par exemple, pour 4h d’utilisation journalière de la climatisation en été, votre facture mensuelle peut facilement augmenter de + 25 % selon EDF ! Le but ici est donc de faire des économies d’énergies mais aussi financières, pour vous, et pour les autres ;

idealys-pin-orange-1 Recyclez vos batteries ou piles, ou achetez des piles rechargeables pour diminuer les consommations. Sachez qu’aujourd’hui, en France, sur 100 piles utilisées, 30 finissent dans la nature ou sont jetées dans les ordures ménagères, ce qui pollue fortement l’environnement, alors que les matières utilisées (zinc, fer, nickel) peuvent être recyclées ;

idealys-pin-orange-1 Et enfin, coupez l’eau lorsque vous lavez la vaisselle ou quand vous vous douchez, ou utilisez une pomme de douche écologique qui réduit exprès la quantité d’eau utilisée : quand une pomme classique utilise 10L d’eau, une écologique en utilise seulement 3.


La vie à la maison : comment réduire ses déchets ?

Une fois votre consommation réétudiée, vous pouvez adopter plus de comportements écoresponsables au quotidien. Regardons d’abord ce que vous pouvez facilement faire chez vous :

idealys-pin-orange-1 Evitez le gaspillage alimentaire en vérifiant les dates de péremption de vos aliments et n’achetez pas trop de nourriture d’un coup (vous risqueriez de jeter des aliments) : vous ferez des économies et vous diminuerez vos déchets. Il faut savoir qu’en France, il y a plus de 10 millions de tonnes de produits alimentaires gaspillés chaque année, soit une perte économique de 16 milliards d’euros ;

idealys-pin-orange-1 Achetez des produits ménagers écologiques et écoresponsables, ou fabriquez vos propres produits ménagers à partir de produits naturels : savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate de soude… ;

idealys-pin-orange-1 Triez vos déchets comme il faut (en fonction des poubelles mises à disposition chez vous) ;

idealys-pin-orange-1 Adoptez une démarche de compostage, bon pour vos plantes et pour la biodiversité ;

idealys-pin-orange-1 Affichez sur votre boîte aux lettres un auto-collant « Stop pub ! » (Si ces dernières ne vous intéressent pas), et réduisez ainsi les impressions publicitaires inutiles.

 

2. Favoriser l’économie circulaire, les circuits courts et les achats responsables

Focalisons-nous désormais sur les dépenses les plus courantes en France afin de trouver des solutions plus écoresponsables à adopter :

 

ecoresponsabilite-circuit-court

 

idealys-pin-orange-1 Achetez des produits réutilisables et écologiques : serviettes, lingettes, gants, cotons (à faire vous-même ou à acheter), brosses à dents rechargeables, bouteilles isothermes, pailles en bambou ou inox pour mettre un terme à l’usage unique, qui est l’un des plus gros fléaux de notre époque pour l’environnement ;

idealys-pin-orange-1 Achetez dans des magasins qui proposent des aliments en vrac pour limiter la consommation d’emballages, surtout le pastique qui pollue notre environnement avec plus de 8 millions de tonnes de plastique qui finissent dans les océans chaque année selon la WWF, ou utilisez vos propres sacs réutilisables (comme des tote-bags) ;

idealys-pin-orange-1 Achetez du seconde-main plutôt que des vêtements (ou accessoires) dans des boutiques de fast-fashion ;

idealys-pin-orange-1 Achetez dans des boutiques éthiques et écoresponsables pour soutenir les marques locales ou françaises et réduire votre empreinte carbone liée à la fast-fashion : vous pourrez ainsi recevoir des vêtements de meilleure qualité qui dureront plus longtemps. De plus, la fast fashion est mêlée à des scandales vis-à-vis des droits de l'homme et des enfants. Préférer la seconde main ou acheter dans des boutiques écoresponsables vous permettra de lutter contre les inégalités et de soutenir des causes nobles ;

idealys-pin-orange-1 Optez pour des matières biologiques, respectueuses de l’environnement et recyclables : coton bio, lin, chanvre, bambou… En effet, le coton traditionnel demande énormément de ressources afin d’être produit : pour fabriquer 1 kilo de coton traditionnel, il faut 19 000 litres d’eau (1 650 litres pour 1 kilo de blé), 75 grammes de pesticides et 160 grammes d’engrais. Des besoins faramineux quand on sait que l’eau devient une ressource rare dans certaines régions du monde et le coton bio demande 91 % moins d’eau ! ;

idealys-pin-orange-1 Consommez bio et de saison, en favorisant les circuits courts et en choisissant les producteurs locaux, vous saurez ainsi ce que vous mangez réellement et vous favoriserez le commerce local en aidant les petits producteurs…


3. Optimiser les transports et le stationnement

Privilégiez les transports en commun pour les trajets longs, plutôt qu’un véhicule personnel : bus, tramway, métro, covoiturage ou des EPD (Engins de Déplacement Personnel) pour les déplacements plus courts : vélo, trottinette, ou même marche à pied quand cela est possible : vous réduirez votre empreinte carbone, vos dépenses mensuelles et vous pratiquerez aussi une activité physique régulière !

 

bornes-recharge-electrique

 

Si vous ne pouvez pas utiliser les transports en commun et que la voiture est votre seul moyen de locomotion, mais que vous voulez tout de même être écoresponsable, vous pouvez opter pour l’achat d’une voiture électrique ou hybride rechargeable. Beaucoup de constructeurs proposent des modèles à la vente et les prix sont également plus accessibles qu’avant. Sachez aussi que la norme anti-pollution Euro7, votée il y a peu par le Parlement Européen tend à interdire la vente de véhicules thermiques d’ici 2035. C’est peut-être le moment pour vous de changer de voiture si vous y pensiez !

D’ailleurs, nous avons rédigé pour vous un article sur le parc automobile électrique français et sur les bornes de recharge électrique. Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez sur ce lien :

CONSULTER L'ARTICLE SUR LES BORNES DE RECHARGE ÉLECTRIQUE

 

Idealys, pleinement engagée dans l’écoresponsabilité, crée la RSH : la Responsabilité Sociétale de l’Habitat !

La RSH, c’est en quelque sorte un prolongement de la RSE, qui s’adresse au parc constructif ou aux promoteurs, bailleurs, properties, asset managers ou aménageurs, afin de fédérer dans les immeubles autour des sujets d’intérêt majeurs que sont l’écoresponsabilité et le bien commun !

 

responsabilite-societale-habitat-idealys

 

Ainsi, la RSH a pour but de répondre à la fois aux nouveaux enjeux environnementaux et aux défis de mobilité et de sécurité, tout en satisfaisant l’évolution des attentes de chaque citoyen, qui se veulent de plus en plus respectueuses de l’environnement. Ainsi, grâce à la RSH, les actions quotidiennes des résidents sont valorisées et récompensées.

Concrètement, les utilisateurs de la plateforme de services proposée par Idealys peuvent remplir des objectifs fixés en amont et sont invités par exemple à : utiliser les transports en commun plutôt que leur véhicule personnel, recycler les piles, acheter local, aider leurs voisins ou privilégier la seconde main, rapporter leurs médicaments en pharmacie, équiper leurs robinets de réducteurs d’eau… Ainsi, chaque personne applique les actions choisies grâce aux informations et conseils mis à disposition par nos équipes, mesure son engagement à travers l’application et en tire ensuite un bénéfice dans un éventail de récompenses individuelles, mais aussi et surtout pour son immeuble et pour la planète.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la Responsabilité Sociétale de l’Habitat (RSH) :

Découvrir la RSH